Ce que je voudrais dire à mes enfants

Genre : essai
Auteurs : Michel Bastarache et Antoine Trépanier (préface d’Antonine Maillet)

Éditions Presses de l’Université d’Ottawa

Dans une lettre qu’il adresse à ses deux enfants, morts d’une maladie incurable, Michel Bastarache se rappelle son enfance en Acadie puis sa carrière, jusqu’à devenir le premier juge acadien à siéger à la Cour suprême du Canada. Me Bastarache raconte sa constante lutte pour l’égalité des communautés francophone et anglophone. Il revient sur son engagement au sein des groupes de défense des francophones hors Québec, puis sur sa carrière de professeur, de fonctionnaire, d’avocat et de juge. Dans ce récit, il amène le lecteur dans les coulisses de ses plus importantes causes et révèle certains secrets du plus haut tribunal canadien. Me Bastarache réagit également à la polémique entourant la Commission d’enquête sur le processus de nomination des juges du Québec et sur son travail à titre de médiateur dans le processus de réconciliation et de compensation pour les victimes alléguées d’agressions sexuelles par d’anciens prêtres au Nouveau-Brunswick.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s