Rose-Aimée Bélanger, à l’ombre des chuchoteuses

Genre : essai
Autrice : Danielle Carrière-Paris

Éditions Prise de parole

Comment expliquer que, du jour au lendemain, Rose-Aimée Bélanger, une artiste du nord-est de l’Ontario, connaisse un succès aussi fulgurant? Qu’il s’agisse des Chuchoteuses, l’une des œuvres d’art publiques les plus appréciées de la métropole québécoise, ou de la Femme aux chocolats, les sculptures rondes en bronze qu’elle crée à compter de 1995 lui ont rapidement valu un public fidèle à l’échelle nationale et internationale.

Femme discrète préférant le calme fécond de l’atelier aux mondanités, Rose-Aimée Bélanger a engendré une œuvre généreuse et lumineuse révélant avec justesse les joies du quotidien. Rien pourtant ne semblait destiner cette mère d’une famille nombreuse, épouse et partenaire d’un entrepreneur très engagé dans sa communauté, à une « deuxième » carrière, une fois les enfants partis de la maison. Ce n’est que dans la cinquantaine avancée, au début des années 1980, qu’elle a enfin le loisir de se consacrer à l’art, elle qui n’avait jusque-là jamais eu l’occasion d’approfondir ce talent dont elle faisait preuve depuis l’enfance. Et c’est la sculpture qu’elle a choisie.

Le présent ouvrage, nourri par les témoignages de sa famille et d’acteurs du milieu des arts, et accompagné de photographies personnelles et de ses sculptures, permet, pour la première fois, d’entrer dans l’intimité de cette femme et artiste hors du commun.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s