La tête haute

Genre : recueil d’essais
Auteur : Maurice Henrie

Les Presses de l’Université d’Ottawa

Maurice Henrie, plume vigoureuse, propose un recueil d’essais débridés qui revendiquent la liberté de penser, de s’exprimer et de critiquer. Un livre qui réclame, par sa forme, le droit de réfléchir, de se prononcer, d’aller où bon lui semble et où le guident ses pas et ses pensées. 

De la contemplation existentielle au coup de gueule cinglant, Maurice Henrie se dévoile comme jamais, vagabondant d’un sujet à l’autre au gré des idées qui lui viennent, scrutant, triturant jusqu’à plus soif des thèmes qui lui sont chers — la philosophie, la politique et l’histoire — en une vingtaine d’essais littéraires. 

L’auteur porte un jugement amusé, mais juste, sur la société américaine. Il s’impatiente devant les échecs du processus de décision gouvernemental. Il s’intéresse aux déplacements souvent désastreux de la population francophone en Amérique. Il s’attarde en particulier au drame de la déportation des Acadiens en 1755 et à l’émigration massive des Québécois vers les États-Unis durant la période de 1840 à 1930. 

Il rend un bel hommage aux mots, qui jouent dans la vie contemporaine un rôle changeant. 

Voici un tourbillon de textes… rédigés par un écrivain qui veut être entendu, qui veut léguer ses pensées en héritage, qui veut dompter la mort.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s