Dévorés

Genre : Roman de science-fiction
Autrice : Charles-Étienne Ferland
Éditions L’interligne

Les réserves alimentaires et les cultures agricoles mondiales sont ravagées par une nouvelle espèce d’insecte qui opère jusqu’à ce qu’il ne reste presque plus rien à manger. Alors, elle se tourne vers une nouvelle proie : l’être humain. Quiconque se risque à l’extérieur lorsqu’il fait clair est voué à un destin funeste. L’enfer sur terre : vie misérable, chaos, désolation sont le lot des survivants ; qui plus est, ils se battent entre eux. Il existe un espoir : une île sur le lac Ontario pourrait avoir échappé au désastre. Il faudrait bien s’y rendre, mais les risques sont énormes. Dans les décombres de Montréal, Jack, Frank, Chad et Maddie tentent tant bien que mal de survivre. Séparé des autres lors d’un conflit avec des survivants agressifs, Jack se réfugie dans le laboratoire du docteur Wallace, qui étudie la nouvelle espèce en compagnie de Manjula, Jose, Lauren et Nina. C’est avec ce nouveau groupe que Jack passe l’hiver. Ensemble, ils enquêtent sur l’insecte dévastateur. Dévorés est un monde dantesque où chaque être humain agit pour assurer sa survie.

Dévorés est un roman bien ficelé. Une lecture grisante. Frissons assurés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s